LANGUAGE


Medina Azahara, Córdoba

Découvrez un genre artistique exclusif de la péninsule ibérique à travers les villes espagnoles du patrimoine mondial : l’art d’al-Andalus. Ses principaux monuments se trouvent à Cordoue et à Cáceres. Dans la première, la culture arabe a laissé son empreinte dans de nombreux bâtiments et bains arabes. La mosquée de Cordoue est particulièrement remarquable. Hors de la ville, le site archéologique de Medina Azahara vaut aussi le détour. Cáceres, quant à elle, constituait un lieu stratégique pour les Almohades en Estrémadure. De nos jours, en visitant la ville, vous découvrirez sa citerne, demeurée pratiquement intacte, et plusieurs tours défensives, notamment la tour de Bujaco.

À Cáceres À compter de 1142, Cáceres, devint le principal centre stratégique des Almohades en Estrémadure. Parmi les vestiges de cette époque, la citerne et plusieurs tours défensives sont ouvertes au public. À l’origine, la citerne se trouvait à l’intérieur de l’alcazar de la ville. Elle est considérée comme la citerne la mieux conservée d’Espagne et la deuxième du monde. Parmi les tours, celle de Bujaco est particulièrement remarquable en raison des matériaux employés pour sa construction, faite de maçonnerie et de pierres de taille. Les tours d’El Horno, de la Hierba, Redonda et Desmochada (tronquée) sont elles aussi très intéressantes. À Cordoue Cordoue fut la capitale d’al-Andalus. Le principal symbole de son importance est sa mosquée, qui est la troisième plus grande du monde. La présence de la culture musulmane se reflète dans de nombreuses constructions de la ville, notamment les bains arabes, comme ceux de l’alcazar califal et de Santa María, les remparts et la porte d’Almodóvar, le minaret de San Juan et le site de Madinat Al Zahra, qui se trouve dans les environs de Cordoue.